On m’a demandé d’écrire sur le 5-10-15. J’ai décidé d’écrire sur le 5-10-15. Le 5-10-15 m’a sauvé la vie. Le 5-10-15 a aussi sauvé mon garçon d’une mère en manque de sommeil qui ne sait plus ce qu’elle fait #drôlemaintenant #pastantsurlecoup

Je ne peux donc pas «cracher» sur le 5-10-15 parce qu’à un moment donné j’en ai eu besoin, j’y ai cru et Jake et moi avons réussi. C’est un entraînement comme un autre, mais maintenant on sait que le crossfit c’est bon au gym, mais pas dans une chambre de baby. Tranquillement, mais sûrement…

Alors voici pourquoi le 5-10-15 fonctionne, mais a besoin d’un petit refresh pour être efficace, fiable et plus doux dans le cœur d’une mom… (Chez Bedaine Urbaine, c’est l’endormissement autonome. Recommandé à partir de 6 mois)

Bon, un chronomètre, non! Je sais que ça peut t’encourager, mais fais-toi confiance bon sang! Hihihi! Entre 2 secondes et le temps que tu penses correct, ben c’est correct. Laisse-toi guider par ton instinct de mom, écoute ton enfant et accompagne-le. Ce n’est pas une course, jamais… On ne pourra pas l’empêcher de s’exprimer, mais on va lui faire comprendre doucement ce que l’on pense qui est le mieux pour lui, en ce moment.

Deux. Lors de tes interventions, réconforte ton enfant comme tu le veux, comme tu le peux. Prends-le dans tes bras, dis-lui que tu l’aimes, explique-lui une millième fois ce que tu essayes de lui apprendre, donne-lui de l’amour. Tu peux aussi le laisser dans son lit et flatter ses petits cheveux. Tu peux aussi juste lui dire «je t’aime» et ressortir. Tu peux faire pleins de choses. Quand tu quittes la chambre, tu dois être confiante d’avoir tout donné et d’être «sereine» avec ça #onestjamaisvraimentsereine #practicemakebetter

Trois. Pis quand c’est fini, plan B. Fais jamais ça pendant des heures. Ça tue les parents hihihi! Non, mais sérieux! Ça va le marathon du sommeil qui finit TOUJOURS par une chicane de couple pis un mommy guilt level 1000? Fais-le suffisamment longtemps pour voir un changement, mais pas trop pour vous épuiser, toi et lui. Et papa! «La répétition est toujours préférable à l’acharnement.»

Alors c’est ça l’endormissement autonome : pas de chronomètre, des interventions adaptées sur le moment et l’existence du plan B si nécessaire, toujours.

J’en profite pour te rappeler que tout ça n’est pas nécessaire. Que l’entraînement au dodo n’existe que pour celles qui veulent le faire. Il n’est pas obligatoire, meilleur ou différent, c’est seulement une solution qui est parfois la bienvenue et qui, Bedaine Urbaine pense, peut aider.