Tu l’as peut-être constaté à la dure au cours des derniers mois, ou encore, tu appréhendes peut-être sa venue au cours de la première année avec bébé neuf. Je ne te mentirai pas, le manque de sommeil est inévitable pour les nouveaux parents et peut effectivement rendre fou. Il y a un stade de ta vie de mom où les réveils fréquents sont normaux, sains et naturels. Ne force pas la nature des choses. Adapte-toi, comprends mieux et profite de chaque petite victoire. Il y a tout de même des petits trucs que tu peux appliquer dès le départ pour faciliter ta vie de nouvelle maman. Heureusement, il y a aussi des méthodes douces, efficaces et adaptées à tes valeurs qui peuvent améliorer les habitudes de sommeil de ton bébé selon son âge. Que ce soit en état d’urgence ou en prévention, c’est possible d’apprendre à un bébé à mieux dormir.

Utilisé comme méthode de torture au courant de la deuxième guerre mondiale*, c’est impressionnant toutes les sphères d’une vie qui peuvent être hypothéquées par un manque de sommeil à trop long terme : ta patience, ta santé physique, ta bonne humeur, ta vie de couple, ta job, ton quotidien, ta confiance en toi… Mettons que tu ne fais JAMAIS d’entraînement au dodo, tu finiras un jour ou l’autre à t’habituer à manquer de sommeil**. Le corps humain est bien fait. Au bout de quelques mois/années, ton besoin de sommeil s’ajustera avec le nombre d’heures moyen de sommeil par nuit que tu lui offres et tu pourras fonctionner « normalement ».

C’est ce qui se passe chez les parents qui ne dorment plus de façon optimale après avoir eu 2-3 enfants. Le manque de sommeil devient monnaie courante et comme ça, au fil du temps, on apprend à vivre avec. Si c’est ce que tu souhaites, je te dis GO! Tu finiras par trouver les outils nécessaires pour fonctionner, des ressources externes pour t’aider et tu adapteras tes besoins et tes priorités en conséquence. Mais si, on jase là, tu n’avais pas envie de t’habituer ?

Si tu avais le goût de retrouver tes soirées avec ton homme ? Si tu avais le goût de te réveiller plus tard que 5AM le dimanche matin ? Si tu voulais optimiser le sommeil de tes enfants parce qu’égoïstement peut-être, toi tu voulais dormir ? Si tu comprenais l’importance du sommeil dans le fonctionnement de TA vie ? Et bien, tu as le droit, TopTop Mom!

Je dis égoïstement parce que c’est ce que certaines moms diront à voix haute, ou en laissant le commentaire sur ton post Facebook. Elles diront que c’est le rôle d’une mère, qu’elles sont fatiguées elles aussi et que leurs vacances parfaites sont certainement très loin de leurs enfants. Certaines gèrent très bien le manque de sommeil. Au risque de me répéter, toi, je t’admire! Mais qu’en est-il de celle qui veut dormir, mais aussi respecter le rythme de son bébé ?

Elle joint le groupe des TopTop Moms Ensemble pour en jaser avec des moms qui ont exactement les mêmes problèmes et elle se console, trouve des trucs et du réconfort. Elle s’inscrit à un atelier sur le sommeil de Bedaine Urbaine. Il n’y a plus d’excuses possible. Les ateliers, 0@12 mois et 1@5 ans, sont maintenant en ligne, accessibles à toutes, en LIVE ou en rediffusion. Elle prend rendez-vous pour un service privé parce qu’elle a besoin d’aide plus personnalisée, car le manque de sommeil est devenu trop lourd. Elle trouve des solutions. Elle arrête de se plaindre à qui veut bien l’entendre, retrousse ses manches et demande de l’aide. Je ne le dirai jamais assez : demander de l’aide n’est pas une preuve de faiblesse, mais d’intelligence. C’est ça une TopTop Mom. Une femme réaliste et authentique qui a décidé de vivre et de profiter de sa vie de maman et non de survivre à l’année et de la subir.

Ne reste pas seule à pleurer ton désespoir. Demande de l’aide avant que la folie s’empare de ta santé physique et mentale. Ce ne sera pas facile, mais ensemble, promis, on est plus fortes!

*Les nazis laissaient les prisonniers s’endormir quelques heures, pour mieux les réveiller avec des alarmes, pour mieux les laisser se rendormir afin de mieux les réveiller à nouveau. C’est ce que tu vis peut-être depuis trop longtemps…

** Un enfant stabilise par lui-même ses habitudes de sommeil entre 3 et 5 ans. Donc, non, l’entraînement au dodo n’est JAMAIS obligatoire.