Laissons les enfants être des enfants, par Annie Rousseau

Lilly, 3 ans, vole le jouet d’une amie.  L’éducatrice la voit, l’avertit et lui demande de rendre le jouet à son amie. Lilly, surprise sur le fait, rend le jouet à son amie en s’excusant et se met à pleurer.  L’éducatrice lui dit: ” Ne pleure pas, tu n’avais pas le droit de prendre le jouet, maintenant arrête et trouve-toi un autre jeu.”  Lilly n’arrête pas de pleurer, ses sanglots augmentent et l’éducatrice se dit qu’elle est contrariée parce qu’elle s’est fait avertir et qu’elle va bien cesser de pleurer quand elle sera calmée. Maman demande à Léo, 2 ans, de mettre ses chaussures.  Léo regarde ses chaussures, les prend dans ses mains, et les redépose au sol.  Il retourne jouer.  Maman réitère sa demande une 2e fois, puis une 3e, toujours sans résultat.  Maman commence à perdre patience et c’est avec fermeté qu’elle assoit Léo près de ses chaussures en lui ordonnant de mettre ses chaussures MAIN-TE-NANT.  Léo se met à pleurer et Maman lui commande: ”Arrête de pleurer Léo, tu es capable, met tes chaussures maintenant. Allez, ne pleure pas, met tes chaussures.”  Léo continue de pleurer, Maman se fâche et met elle-même, avec des gestes saccadés, les chaussures dans les pieds de Léo. Deux situations, l’une en service de garde et l’autre à la maison.  Deux situations qui peuvent arriver à n’importe qui, peu importe le contexte.  Deux situations dans lesquelles l’adulte n’a pas été à l’écoute de l’enfant. Il faut cesser d’intervenir auprès des enfants comme s’ils étaient des mini-adultes avec les mêmes capacités de réflexion, d’auto-régulation et de gestion émotionnelle que nous, grandes personnes....

À Noël, on gâte éco-responsable!

Ces dernières semaines, ma tête et mon cœur se sont confrontés… Ma tête : je ne veux pas que mes filles soient ensevelies sous les cadeaux, je ne veux pas que Noël soit synonyme de surconsommation et qu’on oublie l’essentiel de cette fête, soit de passer d’agréables moments avec ceux qu’on aime. Mon cœur (d’enfant et de maman) : je tiens aux traditions de Noël, je veux voir leurs petits yeux s’illuminer en déballant un cadeau, je veux les voir toutes excitées quand le Père Noël arrivera chez-nous. Pour moi, ces moments n’ont pas de prix! J’ai finalement réussi à réconcilier les deux. Chez-nous, à Noël, oui il y aura des cadeaux (en quantité raisonnable), mais ils seront judicieusement choisis. Les bébelles à batteries qui ont fait des milliers de kilomètres avant de se ramasser sous le sapin, non merci! Alors, si tes emplettes du temps des fêtes ne sont toujours pas commencées – stp dis-moi que je ne suis pas la seule à être à la dernière minute? – voici quelques petits trucs que j’ai trouvés ici et là pour gâter et célébrer de façon plus éco-responsable. DIY – Fais-le toi-même Si tu as un peu de temps et un minimum de talents créatifs, tu pourrais décider de fabriquer toi-même tes cadeaux. Là Pinterest est ton meilleur ami! Que ce soit comme cadeau d’hôtesse, ou même, pour un cadeau d’enfant, je te promets que tu y trouveras une foule d’idées. C’est impossible de ne pas faire plaisir en offrant quelque chose que tu as toi-même pris le temps de faire. #DIYChristmas Tu peux également faire participer ton enfant à créer...