Comment survivre à la phase du « non » (Terrible two)?, par Annie Rousseau

OK mama! À partir de tussuite, c’est MOI qui décide de tout et qui gère ta vie de A à Z.  Go! Tu te réveilles quand JE le veux, et n’imagine même pas sortir de ton lit avant que JE te le dise. Tu mettras les vêtements que JE t’ai choisi. Tu n’aimes pas? M’en fous…c’est Mamie qui te l’a donné ce beau p’tit kit là et JE veux que tu le portes au moins une fois avant qu’il ne te fasse plus.  Bon. Pour déjeuner, tu mangeras des toasts avec du beurre d’arachides naturel… Non! Pas du Nutel-chose…c’est plein de sucre et d’huile de palme. Allez, vite, Maman doit aller travailler! On brosse les dents, embarque dans l’auto… bisou, bye, Maman revient à 16h30. Après avoir passé 8-9-10 heures avec des amis que tu n’as pas choisis, avoir suivi 10 000 consignes sans broncher, être resté calme, avoir mangé, dormi et joué quand l’adulte te l’a dit, maintenant, fais un casse-tête ma belle, Maman doit préparer le souper.  Non pas du macaroni… on mange du rôti, c’est bon pour toi. Ensuite ce sera bain, colleux, histoire, chanson et dodo. Tu es essoufflée? Moi aussi! Et ton tout-petit lui? Lui qui commence sa vie, lui qui apprend constamment, lui pour qui tout est nouveau? Qui est en pleine découverte de ce qu’est la vie, de ce qui l’entoure… et de qui il est. Il doit TOUJOURS suivre, écouter et subir, et ce, sans JAMAIS dire un mot? Et non! J’ai des petites nouvelles pour toi, TopTop Mom! Ton toddler, vers l’âge de 18-24 mois (et parfois bien avant!), te...

Changer le monde à coup de bienveillance par TopTop Mom

Les enfants ont une façon bien à eux de voir le monde, de s’émerveiller avec le banal et les petites choses de la vie. Ce sont de petites pages blanches qui découvrent tout pour la première fois et qui ont tout à apprendre ! C’est beau de voir un enfant regarder la splendeur des couleurs d’un coucher de soleil ou des paysages d’automne. Vous êtes-vous déjà arrêté à toutes ces petites choses qui font que la vie est belle ? À regarder la beauté de notre belle planète dans tous ses aspects, nature et humain, comme le font si simplement les enfants ? Parce qu’il y a de belles choses dans l’humanité qui me font m’émerveiller et c’est mon fils qui m’en apprend le plus sur la grande valeur de la vie et des relations humaines ! Et vous savez, lorsqu’on s’y arrête de temps en temps et qu’on savoure la magnificence du monde qui nous entoure, c’est comme si on reconnectait avec quelque chose de bien profond en nous. J’ai toujours aimé la nature et aimé m’émerveiller devant la grandeur et la beauté des montagnes ou devant la lueur d’un rayon qui traverse les feuilles ou un nuage, mais mon fils me rappelle qu’il faut que je le fasse plus souvent, il me rappelle que la vie est belle, qu’il faut en profiter ! Depuis que je suis maman, je refuse de croire que les enfants sont de fins manipulateurs qui font les choses pour nous faire du mal ou pour nous provoquer, car ce n’est pas ce que j’observe chez mon fils et je ne crois pas que ce soit bien différent...

Dads will be dads par Bedaine Urbaine

*À lire avec un brin d’humour. Ce ne sont que des généralités. TopTop Dad, on a besoin de toi! TopTop Mom, j’ai un secret à te confier : je pense qu’il n’y a rien de plus sexy sur Terre qu’un papa sexy! Mais il faut que tu comprennes dès aujourd’hui, genre right now, qu’un papa est un papa. Qu’il ne sera jamais une maman #toughtruth . Il ne devancera jamais tes pensées devant un changement de couches, il ne pourra pratiquement jamais préparer un sac sans qu’il y manque au moins une chose et il s’en balance un peu si le pyjama est à l’envers. Et tu sais quoi ? C’est parfait de même… Comme le Ying et le Yang, le TopTop Dad, espèce animale virile qui doit être protégée pour le bien-être mental de TopTop Mom et à des fins de protection de la TopTop Family, est celui qui amène un brin de folie, un vent de zenitude et plein de gros bon sens dans cette folle aventure. Certaines d’entre nous, moi incluse, devront se passer de cette chance inouïe d’être supportée par cet être merveilleux. Ce n’est pas impossible, je l’ai fait! Mais c’est dans ces moments-là que tu réalises que l’unique couche changée au quotidien, ou que le sac-à-moitié-fait-mais-fait-quand-même prend de la valeur! #believeme T’sais que l’expression le dit d’elle-même : «Jouer à la mère»! Heureusement en 2018, les TopTop Dads partagent avec nous les joies (et les peines) d’être parent. Ils ont compris que maintenant, TopTop Mom aussi travaille 40 heures/semaine et que ce n’est pas uniquement à elle de porter le lourd fardeau de...

Mes vacances ont scrapé mes enfants par Bedaine Urbaine

Je te feel mama… Le retour à la routine n’est pas facile. C’était ben beau en vacances, entouré de bras de rechange et de tantine prête à faire le tour du monde en poussette pour l’heure de la sieste, mais là, tout le monde a disparu. Même TopTop Dad est retourné travailler. En temps normal, son travail ne t’intéresse pas, mais à la vue de la prochaine sieste, peut-être que ses tâches quotidiennes sont l’fun finalement. En tout cas, sûrement plus faciles que de se battre avec ton babe, histoire qu’il dorme 20 minutes top chrono. Juste assez pour prendre une douche et partir un épisode de ta télésérie Netflix. Non, finalement, c’est juste assez pour le générique du début, juste assez pour un bon long soupir. Mais pas deux. Tu commences même à regretter tes vacances. Pas peu dire là! Tous ces paysages magnifiques, tous ces barbecues délicieux, ces feux de camp qui réchauffent l’âme, les douces retrouvailles entre amis… Tout ça ne veut plus rien dire. Maintenant, tu es dans la marde pis tu ne vois plus le jour où tu vas t’en sortir… Ben guess what ? C’EST PAREIL POUR TOUT LE MONDE! Toutes les personnes de la Terre entière trouvent ça tough. Le retour au boulot, les lunchs, les horaires serrés, le trafic, la boîte courriel remplie de centaines de courriels non lus… Revenir à la réalité n’est jamais facile, mais c’est nécessaire. Avoue que ton dernier verre de rosé était peut-être de trop, que si tu manges encore un autre burger, tu vomis et que si tu entends encore la même joke du nouveau...

Connais-tu le ‘real parenting’ ? par Bedaine Urbaine

L’expression «positive parenting» est de plus en plus présente dans les discussions de nouveaux parents et même sur les réseaux sociaux. Sans éduquer ou élever des enfants rois, nous voulons quand même prendre en compte leurs opinions, leur personnalité, leurs préférences… Nous voulons les traiter d’égal à égal, sans abus de pouvoir, mais de l’autorité et de la discipline à dose parfaite. Nous voulons leur donner les meilleurs outils, leur ouvrir les portes sur le monde, leur enseigner la tolérance, le partage, l’autonomie, le respect des autres, de soi, de l’environnement… Nous avons beaucoup d’espoir en eux, nous voulons leur donner sans compter, pas pour les rendre meilleurs ou pour se vanter, juste parce qu’on peut le faire. Parce qu’en 2018, nous savons bien que la fessée ne mène nulle part, que l’abus d’autorité n’est que temporaire et que l’ignorance peut faire mal à très long terme. Bref, on se donne corps et âme pour nos enfants, et c’est parfait comme ça. Mais le quotidien dans tout ça ? T’sais le vrai quotidien de deux parents qui travaillent, qui sont pris dans le trafic et qui ne cessent de courir après leur temps ? C’est lors d’un rendez-vous very important (manucure Shellac avec Véro de Concept Beauté. Un must dans ma vie!), que le «real parenting» a vu le jour. Avec Véro, nous en avons jasé du «positive parenting» en long et en large : le pourquoi pratiquons-nous ce genre de discipline aimante, le comment au quotidien, l’éducation danoise et ses principes qui n’ont que du positif autant sur les enfants que les parents… Et juste avant de partir, Véro...

Sortir avec des enfants : Mission possible par Annie Rousseau

Il m’arrive trop souvent que des parents me confient éviter de sortir en famille, car ils ont peur de la façon dont leurs enfants pourraient se comporter. Ton enfant doit s’adapter à ton style de vie, mais reste qu’il a quand même ses préférences et ses états d’âme. Le meilleur compromis est celui où tout le monde gagne, non ? Voici donc 3 trucs pour des activités familiales réussies! Ah pis on se fout des « p’tites madames et p’tits monsieurs » qui endurent pas les enfants des autres ok? #lesgens Bien sûr, tout commence par le choix judicieux de ladite activité. Est-elle adaptée à l’âge et aux intérêts de tes enfants? Tsé, la dernière expo de Monet au Musée des Beaux-Arts te semble peut-être ben attrayante à toi ma bachelière en arts, mais j’ai comme un doute sur l’intérêt que cela peut représenter pour tes jumeaux de deuzanetdmi. Le musée offre un atelier de costumes ou de manipulation scientifique? Là tu jases! Cela sera l’occasion parfaite d’initier tes trésors à une sortie au musée.  Reporte ta date avec Monet et va jouer avec des aimants et tes deux tornades! Petit truc #1 : vérifie la programmation offerte dans les différents musées et centres du genre! Souvent, à l’approche des Fêtes ou de la Relâche, ils offrent des expositions familiales géniales qui sont adaptées aux jeunes enfants! Petit truc #2 : si tu dois traîner ton enfant de force et qu’il doit se faire tordre un bras pour vous accompagner, ne t’attends pas à avoir sa collaboration rendu sur place! On se comprend? Choisis autre chose TopTop Mom! Dis-moi, maman…à quoi...